Guillaume Le Gentil ...

... ou comment pâtir d'un certain nombre de circonstances défavorables dues au hasard et conduisant à la "Malchance" !


__________________________________________________________________________________

 

Venus 015 le gentil 1

 

 

Guillaume Joseph Hyacinthe Jean-Baptiste

Le Gentil de La Galaisière

(1725 - 1792)

(Astronome - Membre de l'Académie Royale des Sciences)

 

 

 

_______________________________________________________________________________

 

L'homme dont il est question est un scientifique né le 12 Septembre 1725 à Coutances (Manche) .

Issu d'une famille d'aristocrates de province , sa position dans la fraterie le prédisposait tout naturellement à une carrière d'ecclésiastique . 
Mais la rencontre d'une jolie jeune fille le fit radicalement changer d'option !
Il l'épousa , devint Astronome et occupa très rapidement une chaire à l'Académie Royale des Sciences !

Tout alla ainsi pour le mieux pendant quelques années !
Sa passion pour l'astronomie et son insatiable goût du travail lui permirent de faire quelques intéressantes découvertes .
Notamment , pour
ce qui concerne ce que l'on appelle aujourd'hui les "Objets de Messier" M32 , M36 et M38 ainsi que la "nébulosité" dans M8 !
Il fut également le premier à cataloguer "la Nébuleuse obscure" dans la Constellation du Cygne , que l'on peut trouver dans certains vieux manuels sous le nom de "Le Gentil 3" .

 

Ic1318

 

Tout allait donc fort bien pour lui ...

... jusqu'en 1759 ... année au cours de laquelle "Mikhaïl Lomonosov" eu l'idée de concrétiser
le projet de "Edmund Halley" consistant à calculer de façon la plus précise possible
la distance "Terre - Soleil" en utilisant le "Transit de Vénus" !

 

Mv lomonosovEdmund halley

 

 

 

 

 

 

Mikhail Lomonosov (1711 - 1765)

Edmund Halley (1656 - 1742)


 

 

Quelques généralités sur le "Transit" de Vénus ...

"Vénus" est la deuxième planète la plus proche du soleil après Mercure et avant la Terre .

Venus20

Communément appelée "étoile du berger" , c'est le premier astre visible dans le ciel à la nuit tombante.
Elle tourne autour du soleil en 225 jours et sur elle-même en 243 jours dans le sens rétrograde à une distance comprise entre 108 942 109 km (0,72823128 ua) à son Aphélie (au plus loin) et 107 476 259 km (0,71843270 ua) à sa Périhélie (au plus près) .
D'une taille équivalente à 95 % de celle de la Terre , sa température de surface est d'environ 460°C .


En raison d'une orbite particulièrement inclinée par rapport au soleil et à la terre , et compte-tenu du déplacement de la terre elle-même , ses "transits", c'est à dire les périodes pendant lesquelles Vénus passe à la vitesse de 35 km/seconde entre ces deux objets célestes sont extrêmement rares à l'échelle d'une vie humaine ! 
Ce phénomène qui dure entre 3 et 6 heures , se produit deux fois en 8 ans et est espacé d'une période allant de 105 à 121 ans !
Les deux derniers ont eu lieu le 08 Juin 2004 et le 06 Juin 2012 .

Les prochains devraient se produire en  2117 et 2125 !

Venus 1
Le passage de Vénus équivaut à une éclipse solaire au même titre qu'avec la lune .
Pourtant , bien que Vénus soit quatre fois plus grosse que la lune , elle apparaît beaucoup plus petite du fait de son éloignement à la terre et de sa proximité au soleil .

Venus1

 

Si vous souhaitez assouvir un peu de votre curiosité scientifique
concernant
le calcul de l'UA par le transit de Vénus ,
vous pouvez consulter mon petit PDF sur le sujet en cliquant sur l'image ci-dessous . 

Venus2

 

 

Le Postulat de "Halley" ...

Depuis très longtemps , Halley pensait qu'en étudiant les transits de Vénus , on pourrait , en appliquant les méthodes de parallaxe  et quelques principes de trigonométrie , déterminer avec grande précision la distance Terre-Soleil .
Son postulat reposait essentiellement sur la multiplication des points d'observation disposés aux quatre coins du Globe . Il pensait en effet qu'il en faudrait une bonne centaine pour pouvoir comparer et affiner les relevés ! (ce qui à première vue n'est pas idiot ... mais chacun sait également que multiplier les mesures peut aussi conduire à multiplier les erreurs !)
Halley n'eut malheureusement pas le bonheur de réaliser son projet puisqu'il mourut en 1742 , bien avant les transits de 1761 et 1769 !

C'est ainsi que l'Astronome Russe Mikhaïl Lomonosov reprit l'idée en 1759 .
Un appel est lancé dans la communauté scientifique mondiale et les volontaires se pressent au portillon !
(Il faut préciser que l'expédition de ces cent observateurs n'est pas "sponsorisée" ! Ils doivent , bien entendu , assumer l'entière charge financière de l'opération (voyage , vivres , logement , instruments scientifiques ...)
La "Gloire" sera leur seule récompense !!

... Et c'est là que nous retrouvons notre "Le Gentil" !

 

L'épopée "calamiteuse" de "Guillaume Le Gentil" ...

 

Le premier transit ...

Ravi de l'opportunité qui lui est donnée de servir la science et peut-être de marquer la postérité par son œuvre , Guillaume décide de partir observer Vénus en Inde , dans le Comptoir Français de "Pondichéry" .

C'est un très long voyage auquel il doit se préparer ! 
À l'époque , le canal de Suez n'existe pas , il faut donc descendre le long des côtes de l'Afrique pour passer le Cap de Bonne-espérance et remonter ensuite tout l'Océan Indien pour y parvenir .

Gentil
Afin de se donner toutes les chances d'arriver avant le 06 Juin 1761 , date du premier transit , Guillaume Le Gentil décide de partir au printemps 1760 .
C'est ainsi que le 24 Mars 1760 , il quitte le port de Brest à bord d'une frégate de commerce !
La première partie du voyage se déroula sans encombres et fut plutôt assez rapide puisque le bateau accosta "l'île de France" (actuelle île Maurice) à la mi-juillet !
Mais à la suite d'un conflit d'ordre pécuniaire avec le capitaine du navire , l'équipage refusa d'appareiller pour rallier Pondichéry et finit par embarquer sur un autre bateau en partance pour l'Espagne ... ce qui marqua le début des ennuis de notre brave "Le Gentil" !

Par faute d'autre moyen de transport , il fut ainsi bloqué sur l'île de France jusqu'en Mars 1761 , date à laquelle il put enfin embarquer sur la "Sylphide", une frégate rapide , pour sa destination finale .

Sylphide

Après avoir essuyé plusieurs tempêtes et subit maintes avaries , vers la fin du mois de Mai 1761 , le navire approche tant bien que mal des côtes de Pondichéry quand l'équipage est prévenu que consécutivement au conflit armé qui vient d'éclater entre la France et l'Angleterre pour la dispute de ce petit bout de territoire , il est fortement déconseillé d'accoster dans les parages !!

Le Capitaine prend donc la sage décision de faire demi-tour pour rejoindre son point de départ !
Ce qui , vous en conviendrez , ne fait pas du tout l'affaire de notre ami Le Gentil !
Les ennuis s'accentuent ... la malchance s'installe gentiment ... et vous allez constater au fil des évènements à venir que notre valeureux scientifique n'est pas encore au bout de ses peines !

Sur le chemin du retour à l'île de France , Le Gentil comprend qu'il ne sera jamais à terre le 06 Juin pour effectuer ses relevés .
Qu'à cela ne tienne , le jour venu , il tente quand même de faire le travail pour lequel il est parti depuis déjà 15 mois .
Mais , par définition , un bateau vogue et ballote au gré des vagues ... et il lui est impossible , en l'absence d'un référentiel fixe de prendre des mesures précises !
C'est donc fort déçu qu'il réalise l'échec de sa mission .

Mais Le Gentil est têtu ... il ne perd ni courage ni espoir très facilement !
Tout autre de ses collègues aurait sans doute plié bagages pour rentrer en France , mais lui ... Non ! 
Il décide sans hésiter de rester dans les parages pour attendre le second passage de 1769 !

 

L'attente ...

Pour "tuer le temps" , il se met en besogne d'étudier et cartographier la côte Est de "Madagascar".

Banniere web 2Les années passent ... au rythme d'un certain nombre de péripéties tels que maladies , blessures , et vols dans son matériel ... mais au bout du compte , rien de "bien méchant" ... enfin , du moins , rien de susceptible à entamer sa détermination de se trouver à Pondichéry le 03 Juin 1769 !

Dans cette perspective , il décide de s'en rapprocher en se rendant à "Manille" !
Mais là ... nouveau problème ! Les Espagnols , maîtres des lieux à cette époque , prennent notre bon monsieur Le Gentil pour un espion et l'emprisonnent !
Après l'avoir "passé à la question" et lui avoir fait subir quelques "joyeusetés" d'usage  des mois durant , les Espagnols , s'apercevant de leur méprise , le renvoyèrent "manu militari" à son point de départ !

Le temps de "se refaire une santé" , Le gentil se "repose" donc à l'île Maurice tout en s'occupant à chercher un transport qui le conduirait à Pondichéry !

Oui ... car entre-temps , la paix est revenue et les Français sont à nouveau souverains de leur Comptoir !

1424260413332951026

 

Le second transit ...

Il arrive enfin à Pondichéry au début d'Avril 1768 !

Comme il dispose cette fois d'un peu de temps , il décide de faire les choses en grand !

Il fait d'abord construire un observatoire ... oui ! c'est un minimum ...non ?
Ensuite , il affine chaque jour d'avantage le protocole qu'il a prévu de mettre en œuvre le fameux jour !
Du lever au coucher du soleil  , il peaufine inlassablement ses stratégies et n'a de cesse de vérifier la fiabilité de ses instruments !

Index 14À l'aube du 03 Juin 1769 , le temps est magnifique , pas un seul nuage , le soleil commence à monter sur l'horizon ... Le Gentil est fou de joie !
Les conditions ne pourraient être plus favorables ! Notre ami Guillaume aurait-il enfin renoué avec la "Chance" ?
En fait ... NON !
Car à peine commence-t-il de pointer sa lunette en direction du phénomène qu'une épaisse brume de mer envahit la baie de Pondichéry , rendant ainsi la visibilité quasiment nulle !!
Habitué aux contretemps , il ne s'inquiète pas outre mesure et se dit que le transit durant six heures , le brouillard se dissipera bien avant la fin !

Mais ... ce jour là ... et seulement ce jour là , Pondichéry restera aveuglée  jusqu'à la nuit tombée par cette bien malencontreuse "fantaisie" météorologique !

Il ne vit donc rien du passage de Vénus devant le Soleil et ne put de ce fait prendre aucune mesure !

Sa déception fut bien sûr immense , son moral terriblement affecté et son honneur de scientifique s'en trouva fort ébranlé !
Que faire , que dire et que penser devant le sort contraire qui semble l'accabler depuis son départ ?

Quelques semaines lui furent nécessaires pour se remettre psychologiquement de cette énième déconvenue et pour en même temps (un "bonheur" n'arrive jamais seul!!) guérir d'une très fâcheuse "Dysenterie" !! 

 

Le retour en France ...

Début Août 1769 , il finit par embarquer sur une Frégate Française en direction du port de Brest et ensuite de Paris pour y retrouver l'épouse quittée depuis 9 ans déjà !
Le navire filait bon train et tout se passait très bien à bord , mais , alors qu'il sortait des eaux de l'Océan Indien , il fut pris dans une terrible tempête et s'échoua sur les côtes de "l'île Bourbon" (actuelle île de la Réunion) !!

Le Gentil fut bloqué sur place des mois durant et monta enfin à bord d'un Gallion Espagnol en partance pour la France .
Et ... après bien des péripéties qui ne méritent pas d'être relatées tellement leur importance est dérisoire au regard de ses mésaventures passées (et à venir) , il entra dans Paris sous une pluie battante , et dans l'indifférence générale en Mars 1771 , soit très exactement 11 ans après son départ !!
Nicolas

On pourrait bien entendu  penser que ses ennuis sont terminés et qu'il va pouvoir reprendre une "vie normale" ...
Hé bien ... NON !
À sa grande surprise , il découvre pour commencer , que sur tous les courriers qu'il a envoyé à sa femme , à ses amis ainsi qu'à l'académie des sciences durant ces années , aucun n'est jamais parvenu à leur destinataire !!

Par voie de conséquence , il apprend donc que  les "autorités", n'ayant plus de nouvelles de lui , l'ont déclaré "mort" , autorisé sa femme à se remarier , attribué son poste d'académicien à un autre astronome et légué tous ses biens à ses héritiers !

Le coup fut rude ... très rude !!

Mais , Le Gentil n'est pas homme à se laisser déstabiliser sans réagir ... Il en a vu d'autres ... Lui , qui durant ces onze dernières années a lutté contre mille injustices et failli laisser sa vie à plusieurs reprises à l'autre bout du Globe !

Dans un premier temps , considérant qu'il serait vain pour l'instant , d'essayer de "récupérer" sa femme et son poste à l'académie , il préféra concentrer ses efforts pour tenter de se faire restituer sa fortune !
Il engagea donc un procès contre ses héritiers , qui selon les dires de son fondé de pouvoir , ne sera que pure formalité , tant la victoire paraît acquise de droit !

Old bailey microcosm

Pourtant , contre toute attente , il le perdit !!
Et fut même condamné "aux dépens" , c'est à dire qu'il dut en payer tous les frais !!

Fort heureusement , Le Gentil avait été prévoyant . En effet , avant de partir , il avait fait mettre "à l'abri" quelques cassettes remplies de pièces d'or .Il chargea donc son fondé de pouvoir d'aller les sortir de leur cache et de les lui rapporter !

Or , sur le chemin du retour , son secrétaire fut victime (selon ses dires) d'une attaque de bandits de grands chemins qui lui subtilisèrent le précieux chargement !
Le Gentil était cette fois complétement ruiné !

Il intenta cependant un second procès ... qu'il perdit à nouveau !!

Pour qu'il ne sombre pas cette fois-ci totalement dans la folie , il fallut l'intervention du Roi "Louis XV" en personne , qui ordonna qu'on lui restitue son poste à l'académie et qu'on le loge gracieusement dans un appartement de l'Observatoire Royal !

Bulletin 210 04

L'honneur scientifique de notre bon Le Gentil était sauf !
Ce fut là son seul réconfort , car il dut "faire une croix" définitive sur son épouse et sa fortune !
Il ne revit jamais ni l'une ni l'autre !!

Au terme de ces douze années "infernales" , la vie de notre ami reprit un cours plus "normal" !
Il épousa une autre femme , qui lui donna une jolie petite fille ...
Ils vécurent ainsi , "pauvres" mais "heureux" jusqu'au 22 Octobre 1792 , date de la mort de Guillaume Joseph Hyacinthe Jean-Baptiste Le Gentil de La Galaisière dit "le Malchanceux" ! 

 

Pour Conclure ...

Pourquoi parler aujourd'hui de cet homme ?
Hé bien ... parce que des cent personnes qui sont parties prendre la mesure aux quatre coins du Globe , c'est à peu près le seul dont on a retenu le nom en raison de sa "malchance" !

Mais c'est également pour dire autre chose , que vous pourrez si vous le souhaitez , garder dans un petit coin de votre mémoire !

Même si elle ne sait pas toujours sur quoi ont porté leurs travaux , la majorité du grand public connaît néanmoins les noms de "Newton" , "Einstein" , "Marie Curie" , "Lavoisier" , "Pasteur" , "Copernic" ... etc ...

Or , pour un Newton , un Einstein , une Marie Curie ... etc ... il y a 500 , 5 000 , 50 000 scientifiques "anonymes" qui dédient l'intégralité de leur vie à la science sans potentiellement jamais rien trouver !

Le Gentil en est le parfait exemple !
En effet , cet homme a consacré onze ans de sa vie , investi son argent et son énergie dans une aventure lui faisant tout perdre , pour aller construire un observatoire à l'autre bout du monde dans le but de prendre une mesure dont finalement personne n'a eu besoin !

Je pense que de temps en temps , il est important d'avoir une petite pensée pour eux !!


... Et comme me l'a dit avec humour , quelqu'un à qui je narrais un jour cette histoire :
" Si cet homme avait vécu dans le désert il y a 2 500 ans ... il aurait été "bématiste" ... et son chameau serait mort ... Noyé !!"

_______________________________________________________________________
 

Philippe CLÉMENT - BÉAL
Chamonix le 22 Mai 2016

_________________________________________________________________________________

 

Complément d'information hors sujet sur la "Comète de Halley"(1P / Halley)

Resize 1
Dimensions approximatives du noyau de la comète : 16 x 8 x 8 km
Passages dans les régions internes du Système Solaire : environ tous les 76 ans
Demi grand axe : 17.9 ua (environ 2.7 milliards de kilomètres)
Par rapport au soleil , sa Périhélie (distance au plus près) est de 0.59 ua et son aphélie (au plus loin) est de 35.3 ua
Prochain passage : aux alentours de 2061

Pour en savoir plus sur la comète de Halley , vous pouvez cliquer ICI et

 

 

________________________________________________________________________

Si vous souhaitez déposer un commentaire
Entrez simplement un Prénom , un Nom ou un Pseudo
Il est inutile (pour des raisons de confidentialité) d'inscrire votre adresse mail

Merci !

______________________________________________________________________

 

Commentaires (2)

Laurence
  • 1. Laurence | 25/05/2016
Bonsoir Philippe ,
Merci pour vos billets qui nous permettent d'attendre entre deux conférences .
Chance et malchance peuvent parfois être intimement liées .
En janvier 92 , mon frère habitait Lyon et devait prendre régulièrement l'avion pour Strasbourg . Un jour , en se rendant à l'aéroport , il eut un accident de voiture duquel il sorti miraculeusement indemne mais qui lui fit rater son vol . Une heure plus tard , l'avion s'écrasait sur le mont sainte Odile près de Strasbourg . La malchance de l'accident de voiture a donc aussi été la chance de sauver sa vie .
C'est peut-être la même chose pour monsieur Le Gentil
Amitiés
Laurence
Chappaz
  • 2. Chappaz | 26/05/2016
Bonjour monsieur Clément-Béal .
Très intéressant . Merci pour le bien que vous faites à nos neurones .
A bientôt pour votre prochaine conférence .
Simone m'a dit que vous veniez en juin à Bonneville ?
Salutations

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau