Fritz Jacob HABER (1868 - 1934)

Ou comment sauver l'Humanité en cherchant à la détruire ... et réciproquement !

 

Fritz haber

 

 "Certains scientifiques ne sont obsédés que par la réussite de leurs théories ...

 Tout ce qui les intéresse consiste dans le fait de savoir comment ils peuvent faire

sans jamais se demander s'ils doivent absolument le faire"

(Michael Krichton)

 Fritz HABER

 

           

___________________________________________________________________________________________________

 

L'homme dont il est question est un "Génie" ...

Considéré comme l'un des plus brillants chimistes du 20ème siècle ,  certains de ses travaux permettent aujourd'hui de nourrir des milliards d'humains ...

Mais c'est aussi , et c'est bien là toute la problématique du personnage , un abominable criminel de guerre doublé d'un assassin en masse !!

Pas simple ... le comportement de cet homme est en effet la preuve flagrante qu'en matière de science , la "morale" est une notion parfois très "abstraite" ! 

__________________________________________________________

 

Frizt Jacob HABER est né le 9 Décembre 1868 à Breslau (aujourd'hui "Wroclaw" en Pologne) qui à l'époque était en Prusse , mais qui trois ans plus tard sera en Allemagne lors de la grande réunification .
Il est issu d'une famille de la petite bourgeoisie Juive "non pratiquante" (quand on vit en Allemagne dans les premières décennies du 20ème siècle , ce détail a son importance !)

Son père , "Siegfried", prospère dans le commerce de colorants et sa mère "Paula" est malheureusement décédée quelques semaines après sa naissance .

Bref ... passons sur cette période qui n'a d'intérêt que pour les biographes ...

__________________________________________________________

 

Vers la fin du 19ème siècle , l'Allemagne développe une énorme industrie Chimique basée principalement sur ses réserves en charbon .
A l'époque , les mondes de l'industrie et de l'université sont étroitement liés et associés !
Quand l'industrie découvre un nouveau composé , elle l'envoie aussitôt à l'université pour qu'il soit analysé et étudié !
A l'inverse , quand l'université élabore de nouveaux procédés , ils sont immédiatement transformés en brevets pour l'industrie !
Cette émulation fondée sur une foultitude de savants propulse l'Allemagne au premier plan de la recherche mondiale .

A cette époque , dans le pays , il y a 11 fois plus de scientifiques qu'en France !


 

Youngfritz Le jeune Fritz étudie la chimie successivement à l'université de Heidelberg , à l'université de Berlin pour terminer par l'Ecole technique de Charlottenburg où il finalise son doctorat en Chimie Organique en 1891 ! Il est alors âgé de 23 ans !

 Il y fréquente les plus grands professeurs de l'époque : Robert BUNSEN , A.W. HOFFMANN ou encore Carl LIEBERMANN .

 Il décide dans la foulée d'abandonner le Judaïsme pour devenir Luthérien .
 Ce qui d'un point de vue "carriériste" n'est pas totalement idiot puisqu'à l'époque , le fait d'être juif fermait un certain nombre de portes ! 

 Il faut savoir également que le jeune homme a été éduqué dans la plus grande tradition des valeurs Germaniques !

Son patriotisme exacerbé fera dire aux historiens qu'il était sans doute beaucoup plus patriote que le plus patriote d'entre tous , à savoir l'innénarable "Adolphe" qui sévira quelques années plus tard !!

 

Issue29ethical chemistry6En 1901 , il épouse Clara Immerwahr , qui comme lui est une juive convertie et qui comme lui est une brillante doctorante en Chimie Organique .

Elle fut à l'époque la première femme à obtenir ce diplôme à l'université de Breslau .

Mais à l'image de Miléva Maric (épouse Einstein) et de beaucoup d'autres , sous la pression sociale , elle dut abandonner toute ambition pour se consacrer uniquement au confort de son génie de mari !

 

 

 

Sir william crookes 1906Parallèlement  , en 1898 , Sir William Crookes qui est alors président de la "British Association for Advancement of Science" , annonce une terrifiante nouvelle !

"La poupulation mondiale de l'époque , qui se situe aux alentours de 1,5 milliard d'individus , dépasse amplement les capacités de production de nourriture pour la planète ... Ce qui laisse présager qu'avant 1930 , les famines et les guerres seront les seuls moyens de ramener l'humanité à l'équilibre !"

La seule solution serait de trouver un moyen de synthétiser les engrais azotés , donc les nitates , à partir de l'ammoniac en prélevant l'azote directement dans l'air !

Riche idée ...  mais pour l'époque ... irréalisable ! 

 

Dinitrogen 2d dimensionsL'air est composé à 80 % d'azote , ou plus exactement de "Diazote"( N2) ... et c'est bien là que se situe le problème , car cette molécule possède "trois liaisons covalentes" , c'est à dire que ses deux atomes sont reliés par trois "crochets" extrêmement stables et solides !
Aucune technique n'est alors disponible pour "casser" une telle molécule .

 

Mais , ce n'est pas ce qui préoccupe le plus les gens de l'époque !

220px guglielmo ii a tangeri 1905

En effet , suite aux crises du début des années 1900 , (crise de Tanger / 1905 et crise d'Agadir / 1911) , toute l'Europe vit dans la crainte d'une guerre à venir !

Et que font les gouvernements ?
Hé bien ... ils font ce que tout gouvernement sensé est censé faire en pareil cas ... la course aux armements !

Or , il se trouve que les explosifs qui servent d'amorces pour les canons et aussi directement d'explosifs de terrain , nécessitent pour leur fabrication , une énorme quantité de "Nitrates" ... qu'on a donc déjà pas suffisamment en stock pour seulement nourrir les gens !
C'est un peu l'histoire du serpent qui se mord la queue ...

A l'époque , le principal producteur de nitrates est le Chili qui ne peut faire face à la demande grandissante et qui sera définitivement isolé du reste du monde à l'entrée en guerre des Etats-unis , suite à la prise de Veracruz !

 

Qu'à cela ne tienne , le "patriote" Haber décide donc de travailler à la synthèse des nitrates (l'ammoniac est une forme de nitrate) dans le but de procurer à l'Allemagne une indépendance totale en la matière .
En 1909 , à force d'ingéniosité et de persévérance , il réussit brillamment et parvint à fixer le diazote de l'air pour fabriquer de l'ammoniac !


1024px haber ammonia

 

 
 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 



 

Matériel inventé par HABER pour synthétiser l'ammoniac (musée Juif de Berlin)
 

En 1913 , aidé de Carl Bosch , il mettra au point le procédé "industriel" de synthèse .

Et Haber le "patriote" est heureux car l'Allemagne peut désormais fabriquer autant d'explosifs qu'elle le veut !!

Il se trouve que ce procédé , permet aussi de fabriquer des engrais , sauvant ainsi l'humanité d'une famine annoncée !!
Haber aura d'ailleurs le prix Nobel de Chimie en 1919 pour l'année 1918 au titre de l'avancée de ses travaux dans "le bien-être de l'humanité" !

Et ça posera quelques problèmes parce que Haber est avant tout un "criminel de guerre" .

Ce qui suit est assez édifiant sur le sujet .

 

En 1911 , il est nommé directeur de "l'Institut Kaiser Wilhelm de physico-chimie et d'électrochimie" de Berlin .

Malgré l'apparente clarté des conventions de La Haye de 1899 et de 1907 qui interdisent définitivement l'usage de gaz toxiques , de gaz asphyxiants et de poisons dans le cadre de la guerre , Haber pense que ce serait quand même une bonne idée de faire des recherches en matière de gaz de combat !

Bon ... il faut dire qu'à l'époque , la France expérimentait déjà le gaz lacrymogène ... donc , pourquoi pas lui ?...
Mais Haber est frustré , parce que le "Bromacétate d'Ethyl"  n'est pour lui pas très "efficace" !

Certes ... ça irrite , ça fait pleurer ... mais il suffit d'un peu de vent pour le disperser ... c'est très volatile ... en gros , ça peut gêner pendant quelques minutes voire quelques heures ... ça peut être plus ou moins handicapant ... mais bon ... "y'a pas mort d'homme"... hein !

Non ... lui , pense que le "Chlore" serait beaucoup plus "performant" !
De par sa densité , le chlore , étant plus lourd que l'air , aurait de "meilleures chances" de stagner dans les tranchées où seraient tapis les combattants ennemis .
Ensuite , le chlore , ça fait un peu plus que tirer quelques larmes !
Ça peut liquéfier les yeux , la bouche , les poumons ... les personnes qui en inhalent peuvent littéralement se noyer dans leurs propres tissus en liquéfaction !

Et encore une fois , le "génie" de Haber va faire des merveilles ... ses travaux avancent si bien qu'en Mars 1915 , sur ordre express du "Kaiser" , il est élevé au grade de Capitaine pour lui permettre d'aller superviser lui-même sur le champ de bataille , l'efficacité de ses découvertes .
Le 22 Avril 1915 , Haber est à pied d'oeuvre près de "Ypres" en Belgique .
Il y fait déployer sous forme de petites bonbonnes , plus de 168 tonnes de "son" gaz .

Après quelques heures à attendre le concours favorable du vent , il ordonna l'ouverture des robinets .
La suite fut sans précédent !

Poison gas attack 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Bilan : 5 000 morts , 15 000 blessés en quelques minutes dans les tranchées alliées (en l'occurrence , des Canadiens)

Ça a été fulgurant ... terrifiant !
Tellement terrifiant que malgré une brèche de 7 km de large ouverte dans les lignes de défense , les Allemands restèrent figés sur place et n'osèrent s'y aventurer malgré leurs protections !

1002000 677315155635822 439979858 n

 

Pour les alliés , c'est évidement une violation flagrante des conventions internationales sur les armes chimiques !
Mais les Allemands rétorquent que dans les textes , il n'est question que "d'obus" , pas de "bouteilles" ni de "bonbonnes" !
Donc ... tout va bien !

Suite à cette "expérience" , Haber rentre chez lui auréolé de gloire et d'orgueil .
Pourtant , une personne ne partage pas cette satisfaction ... sa femme Clara le supplie d'arrêter ses activités mortifères et lui rappelle que la science doit obligatoirement  servir la vie .
Peine perdue ... Haber "le patriote" lui explique qu'il doit tout mettre en œuvre pour faire triompher sa chère Allemagne !

Épuisée , affligée et désespérée devant tant d'incompréhension et d'intransigeance  , elle se suicidera quelques jours plus tard .
Ce qui n'empêchera pas Haber , dès le lendemain de ce funeste jour , de repartir au front pour superviser une autre attaque d'envergure !

Haber front

 

Dans son institut , Haber mène de front un certain nombre d'expériences pour améliorer ses procédés et travaille notament à déterminer le temps d'exposition et la concentration de gaz nécessaires pour  tuer un homme !
Oui ... Ça s'appelle la "Constante de Haber" ... et est encore abondamment utilisée de nos jours ... Oui !

Fort de cette "boulimie" de recherches , il va réussir , bien évidement à mettre au point des gaz auprès desquels le chlore passera pour une "orange de Noël" !
Le "Phosgène" et "l'Ypérite" (en référence à "Ypres" ...) sont sans doute ses "plus beaux bébés" !

L'Ypérite est plus connu du grand public sous le nom de "Gaz moutarde" .
La particularité de ce gaz , en plus d'être plus dense et donc plus lourd que le chlore , fait qu'un simple contact cutané provoque d'effroyables lésions !

 

Bref ... Haber est un criminel de guerre qui ne sera jamais poursuivi et qui se verra même couronné , comme je l'ai écrit précédemment , d'un Prix Nobel en 1919 !!

Il ne sera pas poursuivi car en 1919 , les Anglais ne se sont pas privés d'user de gaz moutarde contre les Afghans , pas plus que les Espagnols se sont interdits de l'utiliser contre les Marocains en 1923 !
Donc , personne n'a vraiment envie d'attirer l'attention sur le sujet !

Par contre , beaucoup de nations font les yeux doux à notre "Génie" ! La Russie est même prête à lui construire un pont d'or pour l'attirer dans ses laboratoires !
Mais Haber "le patriote" dit "Nein !!" Il reste d'une fidélité sans faille à sa chère Allemagne !

 

Après la première guerre mondiale , l'Allemagne fut condamnée à assumer seule tous les dommages causés par les combats . Et les dégats sont nombreux , très nombreux , la "facture" s'annonce lourde ... très lourde ... très très lourde à payer !

Conscient que cette contrainte allait encore oppresser un peu plus le peuple Allemand déjà fortement meurtri par "l'effort de guerre" auquel il avait du se soumettre , Haber le patriote pense qu'il trouvera à lui seul le moyen de sortir son pays de ce mauvais pas ! "Mauvais pas" auquel il avait bien entendu lui-même apporter une contribution non négligeable !!

Pour que l'Allemagne puisse rembourser , Haber décida donc d'extraire l'or des ... Océans !!
Certes , de l'or est bien présent dans les immensités océaniques , mais en quantité tellement minime qu'il est profondément illusoire de prétendre pouvoir l'extraire !

Mais Haber est obstiné , il va faire équiper tout spécialement un bateau expérimental et partira pendant 5 ans pour traquer le précieux métal !
Il reviendra bien évidement bredouille ... dépité de n'avoir pu servir utilement sa chère Allemagne !

 

HabereinsteinQuelques années plus tard , la montée du nazisme va , dans le milieu scientifique ,  provoquer la "fuite des cerveaux" !!
Beaucoup de savants quittent le pays , notamment les juifs , bien sûr ... Mais pas Haber ! Non , lui ... il reste !!
Pour donner un exemple :
Quand Hitler arrive au pouvoir , Einstein est aux Etats-Unis et Haber est en France .

Einstein contacte alors Haber pour le convaincre de ne pas retourner en Allemagne !
Mais , une fois encore , Haber "le patriote" rentre chez lui et continue de travailler comme si de rien n'était !

 

Après l'incendie du Reichtag en 1933 , Hitler , fou de rage , déclenche une énorme répression contre les communistes , les socialistes , les démocrates , les syndicalistes , les homosexuels , les tziganes et les juifs  !
A partir de là , toutes les populations visées doivent démissionner de leurs fonctions publiques quand elles en ont !
Si elles refusent , elles sont de toutes façons , au mieux "virées" , au pire "emprisonnées" ou tuées !!

Tous ... sauf les vétérans de guerre !
A l'institut Wilhelm ,le Capitaine Fritz Jacob Haber et son ami James Franck (Nobel de Physique 1925) ne sont de ce fait ,  pas visés par ces lois !
Ils peuvent donc garder leurs emplois !!
En revanche , ils doivent impérativement "virer" tous leurs subalternes juifs .
Franck ne peut pas accepter ça . Il démissionne et part aux Etats-Unis Le 17 Avril 1933 . Il sera par la suite intégré au "projet Manhattan".

En Octobre de la même année , Haber finit par céder aux suppliques de son ami Franck , démissionne et quitte l'Allemagne !
Dans un premier temps , il s'installe à Cambridge avant de venir à Bâle où il meurt le 29 Janvier 1934 .

Et c'est la fin de Fritz Jacob HABER !

 

Sauf que l'histoire , qui adore l'ironie , ne s'arrête pas là !!
A un moment de sa vie , Haber a travaillé sur des pesticides !
Non ! Pas dans le but de faire exploser ou fondre des gens ... Non , de simples pesticides ... juste pour améliorer la production agricole !

Donc , il met au point un liquide , assez volatile , qui sent très mauvais !
Son efficacité contre les insectes est fulgurante et son odeur tellement nauséabonde qu'elle alerte du danger à l'inhaler !
Comme son taux de concentration est assez faible , la nomenclature des flacons est affublée de la lettre "A" .
(En fonction du taux de toxicité d'un produit : de A à F)

 

Background
 

 

Quelques années plus tard , les nazis supprimeront l'odeur et augmenteront sensiblement la concentration du produit en la faisant passer de  "A" à "B" , mettant ainsi au point un gaz (Zyklon B) qui sera responsable de la mort de six millions d'hommes , de femmes et d'enfants , y compris pas mal de membres de la famille de Fritz Haber lui-même !!

 

 

 

 

La leçon à retenir , si toutefois il y en a une , c'est que comme le dit "Hamlet" :
"Rien en soi n'est bon ni mauvais , seul l'esprit le rend tel ... "

... Et la Science n'est en aucun cas porteuse d'intention !!

Avec la meilleure volonté du monde , on peut faire des choses abominables , comme avec les pires desseins , on peut sauver le monde !

Donc , je ne vous dirai pas quoi penser de Fritz Jacob HABER ...

________________________________________________________________________

 

Pour aller un peu plus loin ...

 

Synthèse de l'Ammoniac ( NH3

 

Matières premières :

Pour produire 1 tonne de NH3 il faut 658 m3 de Diazote et 1 974 m3 de Dihydrogène  mesurés à 1 bar et 25 °C.
Le diazote provient de l'air.
Le dihydrogène est obtenu principalement par vaporéformage du gaz naturel (composé de méthane, CH4) mais aussi, particulièrement en Chine, à partir du charbon , lors de l'élaboration du coke ou par gazéification en présence d'eau.
Le gaz naturel est la matière première adoptée pour 65 % des capacités mondiales de production de NH3 , le charbon et le gaz de cokerie pour 31 % (à 95 % en Chine), le fuel ou le naphta pour 4 %.
En Chine , le charbon représente 86 % des matières premières utilisées.
Dans l'Union européenne,  la part du gaz naturel est de 90 %.

Le gaz naturel représente de 70 à 85 % des coûts de production de l’ammoniac.
Il faut 0,6 kg de gaz naturel pour produire 1 kg d'ammoniac.

Toute la production française d'ammoniac est effectuée à partir de gaz naturel !

 

Synthèse industrielle :

En général, l'élaboration se fait directement à partir du gaz naturel .
L'air (source de diazote) est introduit après le vaporéformage et avant la conversion. A ce stade, le gaz de synthèse contient de 5 à 11 % de méthane non transformé. Un réformage secondaire (ou post combustion) permet d'éliminer le dioxygène de l'air par combustion avec le méthane restant.

La synthèse de NH3 a lieu à haute pression (8 à 30 MPa), 350 à 500°C, en présence de catalyseurs contenant du fer. Le rendement est faible (environ 20 %), ce qui nécessite un recyclage du gaz non converti après récupération de NH3 par refroidissement.

N2 + 3 H2 <====> 2 NH3 Dr298 = - 92,2 kJ/mole.

- Catalyseur : exemple de composition, en % en masse, avant réduction lors de la production de NH3. Dans le réacteur, l’oxyde de fer est réduit en fer.

 

Fe3O4
94,3 %
Al2O3
2,3 %
CaO
1,7 %
K2O
0,8 %
MgO
0,5 %
SiO2
0,4 %

 

Un four de production de NH3 contient 100 t de catalyseur, sous forme de grains de 1,5 à 20 mm, avec une durée de vie qui peut atteindre 10 ans.
Dans les réacteurs fonctionnant à pression relativement basse (8 à 10 MPa), les catalyseurs contiennent environ 5 % d’oxyde de cobalt.
Un catalyseur à base de rubidium et de ruthénium est utilisé dans une unité de production de 150 000 t/an à Kitimat en Colombie Britannique (Canada).

- Chaque unité de production peut donner jusqu’à 3 300 t NH3/jour. La plus grande usine européenne de production d’ammoniac, exploitée par Yara, est située à Sluiskil, aux Pays-Bas. Les 3 unités de production possèdent une capacité de 1,7 million de t/an.

- NH3 est obtenu anhydre, liquide, à -33°C, et stocké à cette température, à la pression atmosphérique. Les réservoirs contiennent jusqu'à 36 000 t de NH3.

Coproduit : du dioxyde de carbone (1,2 t/t d'ammoniac). Celui-ci peut être utilisé pour produire de l'urée, vendu aux distributeurs de gaz industriels, ou rejeté dans l'atmosphère.

 

 Haber bosch fr svg

 

___________________________________________________________

 

Philippe CLEMENT-BEAL
Chamonix le 24 Février 2016

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau