"Les Sentinelles" ...

... Ou comment s'affranchir des affres de la "Civilisation" !

_______________________________________________________________________

3b19621r

 

 

" La civilisation est quelque chose d’imposé à une majorité récalcitrante

par une minorité ayant compris comment s’approprier

les moyens de puissance et de coercition "

(Sigmund Freud / 1856 - 1939)

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

 

On entend quelques fois parler de tribus humaines qui de nos jours vivent encore très éloignées des codes de ce que nous qualifions du terme " civilisation " !

Certes , il en existe de moins en moins et généralement , lorsque nous apprenons leur existence , c'est parce que leur survie est menacée pour cause de déforestation , de tourisme outrancier ou tout simplement de "contact" inapproprié avec les maux habituels de la dite civilisation (bactéries , virus , alcool … ) !

Fort heureusement , il arrive que certains de ces peuples échappent à l'emprise de la modernité et réussissent à préserver leur identité et leur mode de vie ancestral .

C'est le cas de la communauté d'individus dont nous allons parler maintenant !

 

 

"Les Sentinelles" constituent probablement le peuple le plus isolé de la planète et tout laisse à penser qu'il le sera encore pour très longtemps !

 

Sentinelles 1

 

 

 

 

 

 

Vivant sur l'île "North Sentinel" d'une superficie de 47 km2 , située dans l'archipel d'"Andaman" baigné par l'Océan Indien dans le sud du Golf du Bengale , cette communauté estimée actuellement à environ 300 individus perpétue son existence en complète autarcie et en parfaite autonomie depuis des millénaires !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a environ 60 000 ans , des hommes de l'âge de pierre ont migré de leur contrée d'Afrique vers l'Inde .

 

Sentinelles 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leurs descendants occupent aujourd'hui 38 îles sur les 204 qui composent l'Archipel d'Andaman .

Beaucoup de ces tribus , sans être complètement "civilisées" , entretiennent cependant quelques rares et très courtes relations pacifiques avec quelques courageux scientifiques ou autres téméraires explorateurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais , depuis toujours , une seule communauté refuse farouchement tout contact avec tout étranger approchant de leur île , celle de North Sentinel .

Refus de contact qui de plus , est favorisé par l'extrême difficulté d'aborder les lieux .
L'endroit est en effet peu sûr !
Les vents y sont violents , les côtes déchiquetées contribuent à un fort reflux et une barrière de corail en interdit l'approche dix mois sur douze !

Et pour couronner le tout , une pluie de flèches acérées accueille le moindre visiteur !

 

Sentinelles 6

 

Réputés belliqueux et extrêmement violents , les Sentinelles ont toujours suscité la crainte !

Pendant très longtemps , certains ont même prétendu que ces hommes n'étaient que des sauvages pratiquant l'anthropophagie !

 

Au 2ème siècle avant JC , le géographe "Ptolémée" parle d'une île de  "cannibales" située dans le golf du Bengale .

Au 13ème siècle , "Marco Polo" rapporte que les habitants d'une île de l'Océan Indien ne sont que des sauvages sanguinaires mangeant des êtres humains .

 

Par la suite , plusieurs naufrages ayant eu lieu dans le secteur , renforcèrent cette idée de férocité inouïe !

En 1844 , deux navires Britanniques , le "Briton" et le "Runnymede" furent pris dans une tempête et s'échouèrent tout près de la plage de North Sentinel .

Le deuxième jour , les marins furent violemment attaqués par la population autochtone .

Plusieurs furent sérieusement blessés par des flèches .

Dans son livre de bord , l'un des capitaines nota qu'au delà de leur apparente sauvagerie , les "guerriers" faisaient néanmoins preuve d'une grande habileté pour éviter de s'exposer aux balles des fusils des naufragés .

Il en tira donc la conclusion que leur sens de l'observation était particulièrement aiguisé !

 

Quelques années plus tard , en 1896 , un prisonnier qui s 'était échappé de la prison de "Port Blair" , capitale de l'archipel , située à quelques milles marins , dérivait gentiment sur son embarcation de fortune , quand il atteignit malencontreusement les côtes de North Sentinel .

Son corps fut retrouvé égorgé et criblé de flèches !

 

"L'apothéose" de l'horreur fut atteinte le 27 Janvier 2006 quand deux pêcheurs ivres se sont endormis dans leur bateaux !

Ils ne réveillèrent jamais , et leurs corps ne purent pas être récupérés !

L'hélicoptère chargé de cette mission fut accueilli par des volées de flèches et fut dans l'impossibilité de se poser .

Cependant , le souffle des pales ayant découvert les cadavres des pêcheurs enterrés dans le sable , il en fut déduit que malgré leur réputation , les autochtones éprouvaient un certain respect pour les morts et que visiblement , ils n'étaient pas (ou plus) cannibales !

 

Sentinelles 7

Tout au long des 18 , 19 et 20ème siècles , de nombreux anthropologues ont tenté d'établir un contact avec eux . Ils ont toujours été violemment repoussés !

Dans les années 80 du siècle dernier , l'Inde , qui assume la responsabilité administrative de l'île depuis 1947 , décida la mise au point d'un programme de "pacification" !

Toutes les tentatives d'approche se soldèrent par des échecs !

En conséquence , en 1990 , l'Inde décida de stopper le programme et alla même jusqu'à interdire à quiconque en serait tenté , toute initiative d'établir le moindre contact avec ces irréductibles héritiers de l'âge de pierre !

 

Sentinelles 4

Au final , on sait peu de choses sur ces étonnants personnages . Tout au plus , qu'ils sont de couleur noire , qu'ils sont de petite taille , d'une morphologie idéalement proportionnée , et qu'ils se nourrissent selon les rites des chasseurs-cueilleurs de la préhistoire .

Cependant , les études effectuées à distance respectable des côtes de l'île ont tendance à mettre en évidence l'absence d'oiseaux ainsi que de petites espèces de gibier .

Il semble également que les Sentinelles ne pratiquent pas la pêche . Ils seraient donc tout simplement végétariens !

De plus , aucune fumée n'ayant jamais été observée au dessus de l'île , il est donc fortement probable qu'ils ne possèdent pas le feu !

 

Après le Tsunami du 24 décembre 2004 qui dévasta la région , le gouvernement Indien se préoccupa de savoir comment les Sentinelles avaient pu se protéger de la vague monstrueuse de 10 mètres de hauteur qui balaya leur île .

Un avion militaire armé d'équipements scientifiques survola la zone pendant plusieurs heures à trois reprises .

Les relevés mirent en évidence un important changement du relief des côtes .

A certains endroits , il a été constaté que les récifs coralliens s'étaient affaissés de près de 4 mètres et qu'à d'autres , ils sortaient de la surface de l'eau de 5 à 6 mètres .

Une centaine d'individus furent également aperçus sur les plages . Ce qui rassura la communauté scientifique et le gouvernement Indien sur le fait qu'au moins une partie du peuple des Sentinelles avait survécu au séisme .

 

Malgré la bienveillance du "monde moderne" à les laisser pour l'instant vivre en paix , le futur de ces humains d'un autre âge est incertain !

La fascination qu'ils exercent sur certains esprits mercantiles et la frustration qu'ils infligent à de peu scrupuleux scientifiques pressés de  "triturer" leur ADN , conduiront sans doute un jour à un "massacre" organisé de ces derniers représentants d'un univers à jamais disparu !

 

Sentinelles 8

______________________________________________________

 

 

Philippe CLÉMENT-BÉAL

Chamonix le 18 Août 2016

____________________________________________________
 

Si vous souhaitez déposer un commentaire

Entrez simplement un Prénom , un Nom ou un Pseudo

Il est inutile (pour des raisons de confidentialité) d'inscrire votre adresse mail

Merci

_______________________________________________________

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau